Morphê
Ambient / Soundscape



Un paysage sonore en six parties non hiérarchisées, distinctes en terme d’ambiance, autonomes mais pas indépendantes. Elles n'arrivent jamais vraiment à trouver une forme propre tout à fait finie, elles servent de basculement vers la partie suivante. L'enjeu a autant consisté à composer ces parties qu'à trouver la juste articulation entre celles-ci.

Le morceau va toujours vers l'avant, il ne commence ni ne finit jamais vraiment. Il parle de la forme et de l'informe, et surtout du passage de l'informe à la forme et vice-versa, de l'état des choses qui est toujours transitoire et qui ne finit jamais de se transformer/transférer. Ce morceau parle de la vie et de l'existence en général, à toutes échelles.

Mon frère au violoncelle et moi-même au piano.

À Alexia, dont les réflexions sur la forme et l'informe m'ont inspiré.

Morphê
Ambient / Soundscape



Un paysage sonore en six parties non hiérarchisées, distinctes en terme d’ambiance, autonomes mais pas indépendantes. Elles n'arrivent jamais vraiment à trouver une forme propre tout à fait finie, elles servent de basculement vers la partie suivante. L'enjeu a autant consisté à composer ces parties qu'à trouver la juste articulation entre celles-ci.

Le morceau va toujours vers l'avant, il ne commence ni ne finit jamais vraiment. Il parle de la forme et de l'informe, et surtout du passage de l'informe à la forme et vice-versa, de l'état des choses qui est toujours transitoire et qui ne finit jamais de se transformer/transférer. Ce morceau parle de la vie et de l'existence en général, à toutes échelles.

Mon frère au violoncelle et moi-même au piano.

À Alexia, dont les réflexions sur la forme et l'informe m'ont inspiré.